mardi, septembre 27

Théâtre: Amis avec Kad Merad, Lionel Abelanski et Claudia Tagbo

Par Franck Karsenty

Première mise en scène pour Kad Merad, la pièce avait été lancée en 2020. Malheureusement, elle n’a pu être jouée que pour quelques représentations avant d’être annulée pour cause de pandémie.

C’est donc depuis le 25 mars que l’on retrouve les trois acteurs autour de cette comédie qui traite des réseaux sociaux au Théâtre de la Michodière. Coécrite par Amanda Sthers et David Foenkinos, l’histoire s’articule autour d’une application de rencontre pour se faire des amis appelée Amitic.

Une comédie qui se veut très actuelle…

Est-ce que l’ami parfait existe? Un algorithme peut-il comprendre mes envies et m’aider à trouver cet ami si particulier?

Certains essaient de trouver un ami s’approchant de la perfection sur l’application Amitic, inspirée de Meetic lorsque l’on ne cherche que l’amitié. Ce banquier hautain qu’est Pierre, Kad Merad, est plutôt surpris quand Serge, Lionel Abelanski, débarque dans sa vie très rangée en affirmant être son meilleur ami!

À l’encontre de toute évidence, leur compatibilité amicale atteint les 100 % selon le programme informatique. Marron se transforme alors en véritable boulet, prêt à tout pour vivre cette amitié inespérée, quitte à faire du chantage à Pierre.

Ce dernier n’est pas aidé dans ce calvaire par sa femme Martine, Claudia Tagbo, totalement séduite par Marron et très heureuse de la perspective d’un petit week-end à trois dans la Creuse.

Mais qui ne fonctionne pas!

On aurait pu penser que cette pause de deux ans aurait permis aux auteurs de réécrire les dialogues et au metteur en scène de repenser au moins les décors. Mais non! Une fois encore, comme pour le cinéma, il n’est pas si facile de passer de l’écriture d’un livre à celle d’une pièce de théâtre. C’est un humour un peu gras, qu’on voit venir de loin, il n’y a pas de surprise et les rires se font rares. Les acteurs font ce qu’ils peuvent pour sauver la pièce mais l’écriture ne leur permet pas d’exprimer tout leur talent. On s’ennuie tellement.

On en regrette Le Canard à l’orange, précédemment joué à La Michodière, drôle, sympathique, fin mais dont les dernières représentations ont été purement et simplement annulées. Il y a d’autres pièces à voir à Paris en ce moment…

Amis au Théâtre de La Michodière, 4bis rue de la Michodière Paris 2ème

Du 25 mars au 30 avril 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.