jeudi, septembre 29

Retour sur une trilogie culte!

En 1985, le légendaire réalisateur Steven Spielberg décide de produire (refusé par les studios Disney) le tout nouveau film de Robert Zemeckis Retour vers le futur avec Michael J Fox et Christopher Lloyd en voyageurs à travers le temps. Plus de 35ans plus tard et pour tout cinéphile de la génération VHS, ce film fait partie de leur vie, et inconsciemment y laisse une trace plus profonde qu’on ne pourrait le croire. Mais connaissons-nous tout de cet univers ? Chris Pavone nous présente un ouvrage (aux Éditions de l’Opportun) petit par sa taille mais épais avec ses 350 anecdotes et secrets, tous plus originaux, drôles et édifiants les uns que les autres.

©Éditions de l’Opportun

Plus de 300 pages donc sur des informations sur la production de la trilogie intemporelle que vous ne saviez sans doute pas ! Souvenirs de tournage méconnues, clins d’œil, références à des films, coïncidences liées au réalisateur, aux producteurs, aux acteurs…, qui permettent de voir la trilogie culte sous un autre jour :

  • Ce qui devait faire office de machine à remonter le temps dans la première ébauche du scénario était un réfrigérateur (et non la Delorean) ! Le réalisateur et la production abandonnèrent l’idée parce qu’ils craignaient que des enfants ne grimpent dans leur réfrigérateur et qu’ils soient piégés à l’intérieur ;
  • Retour à le futur 2 et Retour vers le futur 3 devaient à la base ne former qu’un seul épisode de 3h30 (!) intitulé Paradoxe, mais à l’annonce d’un budget de 80 millions de dollars, les studios décidèrent de faire du film deux suites après que les réalisateurs eurent décidé qu’ils ne pouvaient pas supprimer beaucoup d’idées du scénario pour raccourcir le film ;
  • Bob Gale et Robert Zemeckis ont demandé la permission à Clint Eastwood d’utiliser son nom dans Retour vers le futur 3 ;
  • Michael J. Fox a accidentellement été blessé dans une scène le rendant temporairement inconscient

Mais d’où vient l’idée de Retour vers le futur ?

Comme de nombreux projets à succès qui ont marqué l’histoire du cinéma, l’idée initiale de Retour vers le futurest née d’une simple discussion entre bons amis. Après avoir fouillé dans les archives scolaires de ses parents, le scénariste et producteur Bob Gale se demande : aurais-je été ami avec mon père à l’adolescence si j’étais allé au lycée avec lui ?  Il expose son questionnement à Robert Zemeckis qui travaille immédiatement sur le projet.

Nom de Zeus, il est temps pour vous de prendre votre Overboard, et d’aller vous procurez cet ouvrage !   

Retour vers le futur 350 secrets et anecdotes de Chris Pavone

(Éditions de l’Opportun – 10€90)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.