mardi, septembre 27

Quand Marilyn Monroe dénonçait le harcèlement sexuel à Hollywood!

Le documentaire de Raphaëlle Baillot et Céline Chassé, projette sur le sex-symbol des années 1950 l’image d’une avant-gardiste incomprise du combat féministe. France 5 a diffusé ce lundi 18 avril «Marylin, femme d’aujourd’hui», un documentaire qui révèle les traumatismes subis par la star et comment elle avait, bien avant #MeToo, osé mettre en garde les femmes sur les prédateurs sexuels.

Dénoncer pour protéger

Elle brisera un premier tabou en évoquant un jour auprès d’un journaliste le viol dont elle avait été victime lorsqu’elle était enfant. Placée dans neuf familles différentes pendant sa jeunesse, Norma Jeane, de son vrai nom, s’était retrouvée pendant une période sous la responsabilité d’une tutrice qui hébergeait un locataire anglais. Ce dernier l’attirera un jour dans sa chambre pour abuser d’elle sexuellement alors qu’elle n’avait que 8 ans. Le prédateur sexuel lui aurait alors demandé d’être «gentille» pendant qu’il commettait son crime.

Un événement insoutenable que la petite fille aura l’immense courage de rapporter mais, horreur sur le traumatisme, ne sera pas écoutée. A peine échappée de la chambre, elle aurait confié son calvaire à sa tutrice qui, au lieu de lui apporter son aide, l’aurait giflée en l’accusant de mentir à propos de celui qu’elle appelait «son meilleur locataire».

Lanceuse d’alerte soixante ans avant #MeToo

Marquée à vie par ce terrible événement, Marilyn Monroe a, plus tard, brisé un autre tabou en utilisant sa célébrité pour mettre en garde les femmes sur les dangers d’Hollywood, plus précisément, sur les prédateurs sexuels nombreux à y sévir.

Des «loups», comme la star les appelait dans son autobiographie My Story. Dans un article paru en 1953 dans Motion Picture and Television Magazine, la jeune femme de 27 ans, alors encore une étoile montante, avait déjà longuement décrit la culture sexuelle locale : ces réalisateurs qui l’ont coincée dans les soirées, ces producteurs qui l’ont invitée dans leurs bureaux un samedi après-midi… Marilyn Monroe a en fait été la première star à évoquer le harcèlement sexuel.

Dans une interview dans le talk-show britannique This Morning, l’actrice Joan Collins avait elle-même évoqué le moment où Monroe l’avait mise en garde, en tant que jeune actrice britannique venant en Amérique, sur les dangers de travailler aux États-Unis : «Elle a dit, ‘Attention aux loups à Hollywood, chérie… S’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, ils abandonneront ton contrat.» Elle deviendra une véritable icône féministe «émancipée, puissante et libre».

Marilyn, Femme d’aujourd’hui disponible sur France 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.