jeudi, septembre 29

Plus belle la vie: Jean-Marie Bigard voudrait que sa femme quitte la série…

Lola Marois qui incarne le personnage d’Ariane dans Plus belle la vie, s’est confiée dans une récente interview, sur les petites scènes de jalousie que lui fait son époux, Jean-Marie Bigard, au sujet de son histoire d’amour dans la série avec Lombard.

Des crises de jalousie de plus en plus importantes!

Elle est au centre d’une intrigue. Lola Marois, alias Ariane dans la série Plus belle la vie, a vu son personnage évoluer. La policière du commissariat du Mistral va vivre une histoire d’amour avec Lombard. Un rôle qui peut être compliqué à jouer lorsque l’on est en couple dans la vie, comme le confie l’actrice dans une récente interview; elle qui est mariée à Jean-Marie Bigard : « Il sait qu’il a épousé une comédienne et ce n’est pas la première fois qu’il me voit embrasser des garçons », commence-t-elle par évoquer.

Mais voilà que l’humoriste aurait bien du mal à voir certaines scènes d’Ariane dans les bras de Lombard : « Mais bizarrement, il est assez jaloux. Il essaie de ne pas trop regarder. Il en rigole mais parfois, ça l’énerve », avoue-t-elle. Néanmoins, Lola Marois est heureuse de voir son personnage grandir au fil des épisodes, elle qui craint, comme les autres acteurs, la fin de Plus belle la vie : « Je suis assez défaitiste de nature. J’ai toujours tendance à voir les choses en noir. Quand j’ai entendu les rumeurs, je me suis dit que c’était fini. Nous sommes dans le flou, sans informations précises. Nous nous préparons à l’arrêt de la série », déclare-t-elle.

La fin annoncée de la série peut-elle sauver son couple?

Lola Marois : « J’appréhendais de jouer ce personnage à l’opposé de ce que je suis ». Un changement de carrière qu’elle accepte à demi-mots : « Personnellement, j’aime le changement mais je serais très triste de quitter ce personnage à qui j’ai beaucoup donné », confie-t-elle. Il est vrai qu’Ariane fait désormais partie intégrante du casting de Plus belle la vie. Mais, au début, pour Lola Marois, cela n’a pas été facile de l’interpréter : « Au départ, ayant une maman algérienne, j’appréhendais de jouer ce personnage à l’opposé de ce que je suis. Au fil des années, Ariane est devenue adorée par le public. Je le vois dans la rue et sur les réseaux ». Un rôle qui désormais lui colle à la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.