mardi, septembre 27

Omar Sy: sa présence dans Jurassic World expliqué par le réalisateur!

En 2015, presque 15 ans après la sortie de « Jurassic Park III », les dinosaures sont de retour avec «Jurassic World». Le cinéaste Colin Trevorrow a profité de ce nouvel opus pour ajouter le français Omar Sy au film. Le réalisateur explique ce choix.

Jurassic World : un succès planétaire

En 1993, Steven Spielberg met en scène le tout premier Jurassic Park. Avec plus de 900 millions de dollars de recettes au box-office, ce premier opus de la saga jurassique est un véritable carton (le plus grand de la carrière de Spielberg). Forcément, Universal voit un excellent filon à exploiter.

En 1997, une suite voit le jour. Steven Spielberg est de retour à la mise en scène pour Le Monde Perdu, qui est de nouveau un succès (618 millions de dollars de recettes). Puis, en 2001, le cinéaste Joe Johnston succède au grand Steven Spielberg pour mettre en scène Jurassic Park III. Malheureusement, ce troisième opus ne reçoit pas le succès escompté : critiques négatives et « seulement » 368 millions de dollars de recettes au box-office. Universal décide donc d’arrêter la saga ici.

Il faut attendre 2015 pour voir le projet Jurassic Park renaître de ses cendres. Colin Trevorrow est engagé par le studio pour mettre en scène Jurassic World. Notamment porté par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard, le long-métrage est un triomphe au box-office avec plus de 1,6 milliard de dollars de recettes au box-office.

Le blockbuster se place directement dans le top 10 des plus gros succès au box-office de tous les temps. En 2018, c’est Juan Antonio Bayona qui met en scène Jurassic World : Fallen Kingdom, une suite plus sombre qui engendre plus de 1,3 milliard de dollars de recettes. Colin Trevorrow est quant à lui de retour derrière la caméra pour mettre en scène Jurassic World : Le Monde d’après, attendu le 8 juin 2022. Ce film viendra conclure les deux sagas.

La présence d’Omar Sy expliquée

En 2015, la grosse surprise de Jurassic World, en tout cas pour le public français, est la présence de notre Omar Sy national aux côtés de comédiens comme Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Vincent d’Onofrio ou encore B.D. Wong.

Le frenchie campe Barry, un dresseur de raptors lucide et entraîné. Même si ce rôle demeure encore très secondaire, il permet d’ancrer encore un peu plus Omar Sy dans le paysage du cinéma américain. Entre Jurassic World, X-Men : Days of Future Past et À Vif !, les années 2014 et 2015 ont été très productives pour le français à Hollywood.

Lors de la sortie de Jurassic World, Colin Trevorrow s’est arrêté sur la présence d’Omar Sy dans le film au micro de Première. Il a précisé qu’il a un profond respect pour le comédien. Colin Trevorrow estime Omar Sy au plus haut point et le considère comme un acteur bourré de talent. Les deux hommes sont par la suite devenus amis :

«J’ai écrit le rôle spécialement pour Omar, je suis un immense fan. J’ai passé beaucoup de temps en France, ma femme est française. Il a un rôle beaucoup plus important que l’on imagine. Il ne s’est pas pointé pour jouer une scène. Par exemple, il y a cette super scène avec Vincent d’Onofrio où Omar parle français aux raptors, Vincent fait mine de comprendre mais en fait il ne comprend rien… »

De retour dans Jurassic World 3

Le cinéaste a même ajouté au micro de AlloCiné qu’il ne voulait pas refaire la même erreur que X-Men : Days of Future Past qui avait «gâché son incroyable personnalité».

Puisque Colin Trevorrow est de retour aux manettes de Jurassic World : Le Monde d’après, Omar Sy est lui aussi de retour dans son rôle de dresseur de raptors. Le comédien devrait même avoir un rôle plus important dans ce troisième film.

Les deux artistes sont devenus si proches que, pendant un temps, Omar Sy aurait pu apparaître dans Star Wars IX. En effet, initialement, c’est Colin Trevorrow qui devait mettre en scène L’Ascension de Skywalker, avant d’être remplacé par J.J. Abrams.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.