mardi, septembre 27

Les Révélateurs de Henry Jeudi de Grissac

Par Franck Karsenty


Un premier roman policier ou politique ?

Henry Jeudi de Grissac vient de publier son premier roman. Tout débute avec le suicide d’un maire d’Ile-de-France, Jean-Louis Blanchet, retrouvé pendu avec son écharpe tricolore dans son bureau. Pourquoi un tel geste?
Cette question va animer son jeune directeur de cabinet. Pourquoi ce maire, si apprécié de sa population et candidat à sa propre succession, aurait-il voulu mettre fin à ses jours?

Une intrigue bien ficelée

À l’autre bout de la France, une ancienne reporter de guerre couvre, pour les besoins du journal local, la consultation qui agite la vie des habitants de sa vallée. Quel lien peut-il y avoir entre ce reportage et le suicide d’un maire en région parisienne ? Le compte à rebours est lancé dans cette quête pour découvrir la vérité.

Tout au long de ces 474 pages, on essaie de comprendre ce qui pourrait unir ces deux enquêtes tout en s’attachant aux personnages.

Certains politiques locaux se reconnaîtront sûrement et ce ne sera pas à leur avantage.
L’auteur semble parfaitement bien connaître les rouages du milieu et s’y promène avec délectation. Même si certains personnages secondaires auraient mérité plus présents.

On aura certainement un vrai coup de cœur pour le lieutenant Quéméner qui fait beaucoup penser à un personnage bien connu de Fred Vargas. On espère le retrouver dans le prochain roman de cet auteur qui semble être très prometteur.


Les Révélateurs deHenry Jeudi de Grissac
Publié chez Le Lys Bleu

25,20€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.