mardi, septembre 27

Les nouveaux étoilés du Guide Michelin 2022

Par Franck Karsenty

Comme chaque année, le petit livre rouge de la gastronomie sort sa nouvelle édition avec tout son lot de nouveaux promus mais aussi ceux qui ont perdu une voire plusieurs étoiles.

Sur l’ensemble du territoire, c’est 55 établissements qui se sont vus retirer leur précieux sésame. Cependant, pour la très grande majorité, il ne s’agit pas de leur cuisine qui serait en cause mais bien le contexte exceptionnelle de la pandémie. Pour les autres, c’est souvent le départ d’un chef ou un changement de carte qui est responsable de la perte d’un macaron. Cette année, beaucoup ont été sortis du palmarès car ils ont fermés comme Alain Ducasse au Plaza Athénée (3 étoiles, Paris 8), la Table de l’Espadon (2 étoiles, Paris 1) ou encore le Carré des Feuillants et L’Oiseau Rive gauche (1 étoile).

Deux nouvelles tables triplement étoilées et 6 autres qui obtiennent deux macarons!

Plénitude – Cheval Blanc Paris, Arnaud Donckele, déjà 3 étoiles à la Vague d’Or de St Tropez, a réussi l’exploit, quelques mois seulement après son arrivée dans ce lieu magnifique qu’est la Samaritaine aujourd’hui, à obtenir le Graal auquel tous les grands chefs aspirent.

Dimitri Droisneau, normand d’origine, est arrivé à sublimer la cuisine méditerranéenne, terre et mer, dans son restaurant La Villa Madie à Cassis. Lui qui est passé par les plus grandes maisons tout en restant discret, il entre enfin dans ce club très fermé des chefs aux 3 macarons.

Parmi les restaurants à avoir obtenus 2 étoiles, un en particulier retiendra notre attention: celui du chef Marcel Ravin au Blue Ray à Monaco qui, depuis des années, fait découvrir et magnifie la cuisine antillaise sans pareil.

Les autres gagnants sont: Lalique à Bommes (33), Duende à Nimes (30), Palais Royal Restaurant à Paris 1er, Table – Bruno Verjus à Paris 12ème et L’oiseau Blanc à Paris 16ème.

Beaucoup de nouveaux venus et de (très) belles surprises…

Mais c’est une promotion marquée par la jeunesse des chefs qui dénote ici. Le guide a récompensé l’audace, la finesse, des univers très marqués, des «chercheurs» de goûts, de sensations. Ainsi, Mathias Marc, chef de Substance à Paris et remarqué dans la précédente édition de Top Chef, a obtenu à 26 ans sa 1ère étoile.

On remarquera aussi l’entrée de Tom Meyer, Victor Mercier, Kevin de Porre ou encore Erwan Ledru, tous entre 25 et 30 ans, tous très engagés et qu’on est heureux de voir récompensés.

Sans surprise, les restaurants fraîchement ouverts de Philippe Etchebest, Maison Nouvelle (33) et de Hélène Darroze à La Villa La Coste (13) ont obtenu leur première étoile!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.