mardi, septembre 27

Le retour des Red Hot Chili Peppers avec l’album «Unlimited Love»

Par Franck Karsenty

Sorti le 1er avril, le 12ème album du groupe rock californien arrive 6 ans après «The Gateway». Il marque le retour du guitariste John Frusciante et du producteur Rick Rubin.

17 titres: était-ce bien nécessaire?

Comme l’explique Anthony Kiedis, co-fondateur du groupe avec le bassiste Michael Balzary, dit Flea, dans une interview, l’album est né de longues sessions d’impro d’abord seul puis il appelait ses acolytes pour mettre une musique sur ses paroles. Malheureusement, même pour les plus grands, l’improvisation peut virer à l’amateurisme! Je dois admettre que j’ai eu du mal à l’écouter en une fois tellement soit la musique est difficilement supportable soit les paroles frôlent le ridicule. Certains titres passeraient pour un jeune groupe dans la vingtaine mais là, tous autour des 60 ans, c’est très moyen…

Nous sommes très loin des albums comme Californication et By the Way. Evidemment, on les reconnaît aux 1ères notes, la voix de Kiedis, la ligne de basse de Flea, la rythmique de Chad Smith à la batterie et même la guitare de Frusciante. Et c’est bien là le problème…

L’absence de nouveauté, une impression d’un (mauvais) déjà-vu

Bien entendu, chaque groupe, chaque artiste a sa marque de fabrique, ses influences, ses repères mais le public attend à chaque nouvel opus quelque chose de nouveau, d’inédit, parfois même de surprenant. Ici, avec Unlimited Love, c‘est ce qui étonne le plus: cette sensation de déjà tout connaître et d’écouter un disque rayé. On réédite Californication en changeant un peu le texte et 2-3 accords comme avec She’s a lover ou It’s only natural! On s’ennuie, on s’agace et 17 titres, c’est vraiment long, presque une punition. Et, honnêtement, je ne trouve pas 10 titres originaux qui auraient pu changer mon ressenti sur cet album. Hormis Bastards of life et The Heavy Wing, je pense que ça ne passe pas même dans le salon en fond sonore!

Unlimited Love des Red Hot Chili Peppers, sorti le 1er avril 2022 chez Warner Music

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.