jeudi, septembre 29

Laurent Baffie, Aymeric Caron, Gérald Dahan… Quels scores ont obtenu les stars de la télévision au premier tour des législatives?

À l’occasion des élections législatives, plusieurs personnalités a priori éloignées de la politique se sont présentées dans certaines circonscriptions. C’était le cas de Francis Lalanne, Aymeric Caron ou encore Laurent Baffie.

Ce dimanche 12 juin ensoleillé sur la France n’a pas fait les affaires du premier tour des législatives. Le scrutin qui suit les Présidentielles a subi un désaveu très fort des électeurs qui, pour une grande partie d’entre eux, n’ont pas daigné se déplacer aux urnes.

L’abstention avoisine ainsi les 50 %. Ce qui a probablement fait les affaires de quelques candidats dans certaines circonscriptions. Cette année, outre les mastodontes habituels de l’Assemblée nationale et élus locaux bien identifiés, plusieurs personnalités d’univers différents ont tenté leur chance pour obtenir un siège au Parlement. C’est le cas de Francis Lalanne, par exemple, ardent défenseur des Gilets jaunes et figure des antivax, qui s’est présenté dans la 3e circonscription de la Charente. Mais il a été balayé en huitième position avec seulement 2,12 % des suffrages.

Aymeric Caron se qualifie pour le second tour

Beaucoup mieux crédité que le chanteur, l’ancien chroniqueur de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché, Aymeric Caron, a quant à lui créé une petite sensation. Celui qui défend la bannière de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) s’est qualifié pour le second tour avec plus de 40 % des voix à Paris. Il va affronter Pierre-Yves Bournazel, proche d’Édouard Philippe, dans une semaine. L’habitué des Grandes Gueules de RMC Charles Consigny, avocat à la ville et farouche soutien de Valérie Pécresse durant la présidentielle, a lui aussi tenté un coup dans la 4e circonscription des Yvelines. Mais avec 12,77% des voix, il est largement devancé par la candidate macroniste et ses 42,34%. Il n’ira pas au second tour.

Laurent Baffie n’obtient que 2,18 % des voix pour le parti animaliste

Du côté des humoristes, c’est en revanche la bérézina. Gérald Dahan n’a pas franchement convaincu à Saintes (Charente-Maritime), sa ville natale, avec seulement 3 % obtenus. Quant à Laurent Baffie, ce n’est pas très reluisant non plus… Le célèbre sniper du PAF, qui a longtemps épaulé Thierry Ardisson sur France 2 et dans le groupe Canal, était le candidat du parti animaliste dans la 3e circonscription de Paris. Il promettait de ne pas être « venu faire le con ». Malheureusement, son désir de défendre et protéger nos amies les bêtes n’a pas eu l’écho dont il rêvait. Il termine loin derrière ses adversaires les plus illustres avec 2,18 % des suffrages. Cela ne l’empêchera certainement pas de militer pour sa cause chaque fois qu’il en aura l’occasion, comme on peut déjà le voir sur Twitter, ou l’entendre parfois sur les plateaux de télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.