jeudi, septembre 29

La troupe du Splendid perd une de ses actrices dans un accident de la route.

L’actrice était passagère d’une moto qui a percuté mardi soir une voiture, à une dizaine de kilomètres de Bordeaux.

Une troupe très soudée depuis ses débuts

Le Splendid est un café-théâtre fondé au 10 rue des Lombards, dans le 4e arrondissement de Paris dans l’arrière-salle d’un bistrot, en 1974, par un collectif d’auteurs et acteurs composé de Christian Clavier, Michel Blanc, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko (qui remplace Valérie Mairesse), Marie-Anne Chazel, Véronique Barrault et Bruno Moynot, devenus ensuite la troupe du Splendid. En 1981, le théâtre du Splendid déménage rue du Faubourg-Saint-Martin et devient «Le Splendid Saint-Martin».

Elle était une figure discrète du Splendid. L’actrice française, Véronique Barrault, est décédée mardi dans un accident de voiture à l’âge de 64 ans, a indiqué l’agent de la comédienne confirmant une information de Sud-Ouest. L’actrice était passagère d’une moto qui a percuté vers 22h45 une voiture dans la commune de Camblanes-et-Meynac en Gironde, à une dizaine de kilomètres de Bordeaux, rapporte le quotidien régional.

Une carrière de seconds rôles au théâtre et au cinéma

Âgé de 60 ans, le pilote de la moto, grièvement blessé, a été secouru par les sapeurs-pompiers et évacué à l’hôpital. L’automobiliste, plus légèrement blessé, n’a pas été transporté. La comédienne avait débuté sur les planches, au côté de l’équipe du Splendid au Café de la Gare, célèbre café-théâtre qui a vu défiler à Paris des dizaines d’artistes comme Patrick Dewaere, Coluche ou encore Gérard Depardieu. Puis, Véronique Barrault avait entamé une carrière au cinéma, après sa rencontre avec Patrice Leconte qui lui offrit un rôle dans « Les Bronzés font du ski ».

L’actrice avait poursuivi sa carrière dans des comédies françaises, donnant plusieurs fois la réplique à l’actrice et réalisatrice Josiane Balasko ( «Gazon Maudit», «Ma vie est un enfer»), avant d’enchaîner des seconds rôles au côté de Didier Bourdon («Sept ans de mariage») Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg («Prête moi ta main »).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.