jeudi, septembre 29

Ils s’aiment… Enfin presque: un parterre de stars pour l’adaptation à la télé de la pièce de Muriel Robin

En 1996, Ils s’aiment, pièce écrite par Muriel Robin et Pierre Palmade, et interprétée par ce dernier avec Michèle Laroque, connaît un beau succès. Cinq ans plus tard, le trio réitère avec Ils se sont aimés, de nouveau mis en scène par Muriel Robin. Et, en 2012, Ils se re-aiment, toujours Pierre Palmade et Michèle Laroque sous les applaudissements du public.

TF1 célèbre les 25 ans de la pièce de Muriel Robin et Pierre Palmade, avec Ils s’aiment… enfin presque!, une fiction au casting de stars, avec aussi Audrey Fleurot, Michaël Youn, Carole Bouquet, Michèle Laroque…

Pierre Palmade et Muriel Robin en guests et en admiration devant le jeu des acteurs!

«La production a tout pris en main, explique ce dernier. Le choix des sketchs comme celui des comédiens. Avec Muriel, nous avons participé en guests, comme acteurs. Mais j’allais sur le tournage regarder les autres jouer les rôles tenus par Michèle et moi. C’était émouvant. J’étais heureux de voir qu’à la fois ils connaissaient et aimaient notre œuvre et s’impliquaient à fond pour faire oublier notre travail.»

Cette adaptation à l’écran, réalisée par Hervé Brami (Nina), lève le voile sur les histoires de cinq couples dans un immeuble parisien bourgeois, au fil de quatre saisons: Audrey Fleurot et Michaël Youn, Carole Bouquet et Pierre Palmade, Claudia Tagbo et Florent Peyre, Michèle Laroque et Arnaud Ducret, Muriel Robin et Pierre Arditi. Un casting de stars, donc, avec aussi François Berléand et Julie Depardieu, ainsi qu’une foule de participants tout aussi prestigieux: Line Renaud, Nikos Aliagas, Norman, Frédérique Bel ou encore le regretté Jean-Pierre Pernaut.

Un succès permanent…

Le mariage, la belle-famille, la fidélité, l’amitié, la jalousie, les mensonges, les disputes, les incompréhensions, bref le grand défi de l’amour, que l’on soit en ménage ou séparé, sont passés au crible de l’humour en mode scènes de ménage. Car le bonheur, c’est bien connu, n’est pas très drôle à l’écran. Et le phénomène de reconnaissance fonctionne à plein même des années plus tard! «C’est d’autant plus incroyable que Muriel et moi n’avions jamais eu d’expérience de couple, note Pierre Palmade. Nous avions sans doute beaucoup regardé les autres, notamment nos parents. Et puis tout le monde s’y est en effet retrouvé, à notre grande surprise. J’ai beau faire de nouvelles choses, dans la rue les gens me parlent toujours de mon couple avec Michèle!»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.