jeudi, septembre 29

Handigang sur TF1: Alessandra Sublet impose ses conditions pour son premier rôle en tant qu’actrice!

Pourquoi met-elle un terme à sa carrière d’animatrice?

Il y a quelques semaines, Alessandra Sublet a donc annoncé officiellement qu’elle mettait un terme à sa carrière d’animatrice pour se consacrer au métier d’actrice. Mais pourquoi n’a-t-elle pas mené les deux carrières en parallèle ? Dans sa dernière interview, elle explique: « Parce qu’on m’a fait goûter un truc dans lequel il y a cent fois plus d’adrénaline! C’est mort, je ne reviendrai jamais sur ce que j’ai dit. Ça va être l’enfer, mais c’est un vrai challenge. Ça me va bien de redémarrer à zéro, c’est un peu l’histoire », confie celle qui est en train d’adapter son livre sur la dépression post partum. « La création va être importante pour moi. Ce n’est pas grave si je ne suis plus beaucoup là. Au contraire, j’en ai besoin », explique-t-elle très convaincue par son choix de carrière.

Un premier rôle et une exigence

TFI diffuse, ce lundi 2 mai à 21 heures, le téléfilm Handigang dans lequel Alessandra Sublet interprète une maman confrontée aux problèmes d’accessibilité de son fils handicapé joué par Théo Curin, nageur paralympique amputé des quatre membres dans son enfance et vu il y a quelques mois dans Plus belle la vie. C’est le premier rôle de fiction pour la star de la télévision qui a d’ailleurs décidé de mettre un terme à sa carrière d’animatrice. Si elle a accepté de jouer dans ce téléfilm, Alessandra Sublet a toutefois imposé une condition : rester la plus naturelle possible.

« J’étais à la fois dans l’habitude de la caméra qui ne m’impressionne plus, tout en n’étant plus obligée de la regarder, ni d’être maquillée. D’ailleurs, j’ai demandé à être filmée en restant naturelle. Le maquillage et la coiffure, c’est le cauchemar depuis toujours ! Je suis contente qu’on me voit vraiment », explique-t-elle dans une interview accordée à Télé Star.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.