jeudi, septembre 29

France 3 : France Télévisions va supprimer les journaux nationaux de la chaîne

À l’antenne depuis 1986, les journaux nationaux de France 3 disparaîtront en 2023 au profit des éditions régionales, qui traiteront aussi des actualités nationales et internationales, comme l’ont révélé les syndicats du groupe lundi 4 juillet 2022.

Une page de l’histoire de France 3 va se tourner en 2023. Présents sur l’antenne de la chaîne publique depuis 1986, les journaux nationaux cesseront d’être diffusés cette année-là, comme l’ont révélé avec amertume les syndicats de France Télévisions lundi 4 juillet 2022. « Quelle trahison de la part de Delphine Ernotte! Sous couvert d’une régionalisation low cost, elle supprime les journaux nationaux de France 3 », a notamment écrit sur Twitter le délégué du Syndicat national des journalistes (SNJ), Serge Cimino, qui s’était porté candidat à la présidence de France Télévisions à l’issue du premier mandat de Delphine Ernotte.

Les journaux nationaux de France 3 seront remplacés à terme par des éditions régionales allongées qui dureront une heure. Ces dernières traiteront également de l’actualité nationale et internationale, qui continuera d’être fabriquée par Paris suite à la fusion des rédactions de France 2 et France 3. Concrètement, chacune des 24 éditions régionales de France 3 sera libre d’intégrer les sujets qu’elle souhaite dans son JT. « Par exemple, l’effondrement du glacier de la Marmolada dans les Dolomites pourra être traité par Paris sous l’angle du dérèglement climatique, mais la rédaction de Grenoble pourra apporter les éclairages locaux qu’elle estimera nécessaires, et qui seront forcément différents des choix que pourrait faire celle de Limoges », a expliqué France Télévisions au Monde.

France 3 : le 12/13 et le 19/20 bientôt remplacés par Ici midi et Ici soir

Le journal précise que les nouvelles éditions régionales de France 3 devraient s’appeler Ici midi et Ici soir, en référence au nom de la nouvelle plateforme commune aux différentes antennes régionales de la chaîne publique. La présidente de France Télévisions présentera officiellement cette réforme initiée dans le cadre de la régionalisation de France 3 durant une conférence de presse organisée mercredi 6 juillet 2022. « Après la fermeture du Soir 3 il y a trois ans, Delphine Ernotte supprime les éditions nationales de France 3 pour faire, sans aucun doute, plaisir au politique C’est une saignée inadmissible pour l’information nationale », a fustigé pour sa part Serge Cimino.

« Trahison », « consternation », « couperet »

En interne, ces changements suscitent l’inquiétude. Le délégué syndical du SNJ (Sydnciat national des journalistes) à la rédaction nationale de France Télévisions dénonce une « ultime trahison » de la présidente de France TV Delphine Ernotte. De son côté, Marie-Pierre Degorce, présidente de la SDJ (Société des journalistes) de la rédaction nationale de France 3, se dit « consternée comme beaucoup de gens de la Trois (…) Cela crée forcément beaucoup d’inquiétude au sein de la rédaction. Nous allons devoir travailler pendant plusieurs mois avec un couperet au-dessus de la tête », dit-elle dans le Parisien.

Ces changements interviennent quelques jours après le vote d’une motion de défiance à une très large majorité envers le directeur de l’information de France Télévisions Laurent Guimier. Ils interviennent aussi dans le contexte de la suppression prochaine de la redevance audiovisuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.