jeudi, septembre 29

En parallèle de l’exposition à la Cinémathèque, Netflix sélectionne 9 grands films de Romy Schneider.

Alors que s’est ouvert à la Cinémathèque française, à Paris, l’exposition consacrée à la plus autrichienne des actrices françaises, Romy Schneider, Netflix a la superbe bonne initiative de mettre en ligne pas moins de neuf films. Parmi les incontournables de l’actrice disparue il y a quarante ans, on peut (re) découvrir : Le Procès d’Orson Welles (1962), ou l’univers kafkaïen revu par le réalisateur de Citizen Kane ; La Piscine, de Jacques Deray (1969), terrible drame autour de la jalousie avec Alain Delon, Maurice Ronet et la toute jeune Jane Birkin ; le si rare et intense L’important, c’est d’aimer, d’Andrzej Zulawski (1975), avec un Jacques Dutronc méconnaissable ; et bien sûr les trois longs métrages de son réalisateur fétiche Claude Sautet (Les Choses de la vie, Max et les ferrailleurs, Mado, César et Rosalie).

César et Rosalie, Claude Sautet, 1972
©STUDIOCANAL

D’ailleurs, sur le tournage de leur première collaboration, les Choses de la vie donc, Romy Schneider laissait présager le deuil de ses années Sissi, qu’elle avait du mal à s’en détacher. Grâce à Sautet, la sensible comédienne devint la femme française des années 1970 dans toute sa splendeur, face à des hommes vieillissants (De Yves Montand à Michel Piccoli) ; elle incarnait un nouvel idéal de femme. Avec lui, l’actrice trouvait une sorte de double. Un homme perfectionniste, amoureux de son métier comme elle, pointilleux, parfois colérique aussi, exigeant surtout face à lui-même. Ils trouvaient l’un et l’autre un accord parfait sur le travail, une complicité évidente face à leurs responsabilités de réalisateur et de comédienne. Romy nous marque encore aujourd’hui par sa modernité et sa fragilité bouleversante. Elle qui avait tout donné à son art qu’elle aimait tant, malgré les drames qui ont endeuillé sa vie.   

Max et les Ferrailleurs, Claude Sautet, 1971
©STUDIOCANAL – Fida Cinematografica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.