mardi, septembre 27

Brigade Mobile : nouvelle série irrésistible aux airs de faux documentaire

Sous l’uniforme de la gendarmerie, deux acolytes assurent la loi et l’ordre en sillonnant les routes d’Auvergne en camping-car !

Diffusion sur internet avant d’être diffusée à l’antenne…

Comme le chantait Baloo dans « le Livre de la jungle », il en faut peu pour être heureux. A cet égard, cette websérie, qui mériterait largement de trouver une place à l’antenne, démontre que la sobriété peut s’avérer payante. Avec un dispositif minimal, la scénariste Fanny Sidney – oui, l’actrice qui jouait la fille du patron de l’agence ASK dans la série « Dix pour cent » – prouve qu’un village, une fourgonnette et deux actrices suffisent à créer un récit drolatique sur la France post-gilets jaunes. Dans la verte Auvergne, deux jeunes femmes se voient confier la brigade mobile de la gendarmerie.

Série courte mais intense!

Pendant sept épisodes, les pandores vont sillonner la région dans un camping-car customisé aux couleurs de l’institution, y faire de menues enquêtes tout en tissant l’indispensable lien social avec la France des oubliés. L’une, Audrey, est une enquêtrice frustrée de s’être vu refuser un poste à l’échelon supérieur où l’on résout de «vrais crimes» ; l’autre, Lily, adjudante-chef, est une bonne poire bien décidée à mener à bien cette mission. Le duo comique Marie Lelong et Louise Massin, déjà au poil dans la websérie « Loulou », est chargé de retrouver un tableau volé dans une église alors qu’un épouvantable crime vient d’avoir lieu à proximité. Répliques bien senties, rythme aussi rapide qu’efficace, seconds rôles hilarants, saynètes malignes qui croquent l’énervement de la France d’en bas, rien ne manque à ce galop d’essai pas prétentieux pour un sou.

Brigade mobile déjà disponible sur arte.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.